Sur la route de Padoune

Grands espaces, déserts, beaux paysages, et patrimoine naturel insulaire voici ce que contient le blog de voyage On My Way. Un concentré de beauté qui fait rêver !  Dérrière ce blog, Padoune,  une passionnée qui n’a qu’un but : partager ses escapades et faire découvrir  des cultures proches ou lointaines.  Rencontre avec cette (presque) professionnelle du voyage. 

 

Qui se cache derrière Padoune ?

Je m’appelle Alexandra, on me surnomme généralement Alex ou Padoune (en lien avec mon nom de famille), trentenaire et passionnée de photographie et de voyages. Dans ma vraie vie je suis adjoint administratif, et à côté de ça je tiens un blog de voyages.

D’où vient On My Way et cette envie de partager tes escapades ?

Rien de plus qu’une passion pour la photographie, agrémentée de création & d’écriture. Mes premiers blogs étaient uniquement des plateformes me permettant de mettre en avant mon univers, j’ai toujours aimé partager mes photos de sorte à créer des visuels et raconter des histoires, internet a été une version moderne de ce que je pratiquais déjà à la maison, au travers de carnets et d’images. Les voyages sont arrivés un peu plus tard, et ont pris une grande place dans ma vie… une suite logique donc, que de mêler et partager cela.
On my way était l’une des catégories d’un ancien blog, celle que j’alimentais le plus, alors pour suivre ma route, je n’ai rien trouvé de mieux…

Je sais que c’est une question difficile, mais si tu devais ne retenir qu’un voyage ?

Effectivement, et c’est une question qui revient souvent… J’ai du mal à considérer un voyage meilleur qu’un autre, d’autant qu’il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu (voyage entre amis, en amoureux, voyages de presse), et que je prépare chacun d’entre eux avec tellement d’engouement et d’intérêt qu’il est difficile de trancher.
Je dis toujours que Santorin est le lieu qui m’a mis le plus de frissons, celui dont j’ai été le plus impressionnée, c’est un lieu idyllique, et je rêve de pouvoir y retourner un jour avec mon amoureux.

padoune
Et en Corse, l’endroit qui t’inspire le plus ? 

La montagne, mon terrain de jeu favori, j’aime le silence, et ces moments où l’on se retrouve avec soi-même. J’ai souvent besoin de m’y échapper, pour m’évader, me vider la tête ou encore trouver l’inspiration.

 

On sent un vrai travail esthétique allié à une volonté de simplicité est-ce que ces deux dimensions te suivent dans tes choix de voyages, dans ton quotidien ?

En effet oui, je suis démasquée 😉 ce sont deux principes fondamentaux pour moi, il est vrai que j’aime plus-que-tout des destinations alliant des grands espaces & beaux paysages à la culture d’un peuple. Je suis surtout attirée par des pays mêlant ces deux aspects, pour en prendre plein les yeux et repartir enrichie par ce que pourront m’apporter des rencontres avec la population.

En parlant d’esthétique, la photo tient une part considérable sur ton blog et dans ta communication, c’est une technique indispensable pour tous les blogueurs de voyage ?

Indispensable je ne sais pas, il y a énormément de blogs, et tous différents les uns des autres, certains se fichent totalement de l’esthétique, et d’autres, comme moi, travaillent beaucoup sur ça. On a tous un lectorat qui nous est propre, et c’est bien car il en faut pour tous les goûts, certains mettent en avant des conseils aux voyageurs et utilisent peu l’image, d’ailleurs pour certaines personnes cela importe peu puisqu’ils veulent uniquement des conseils dans la préparation de leur voyage. Pour moi c’est totalement différent. J’aime les belles images, les mots, je ne suis pas photographe, bien loin de là, mais j’aime beaucoup créer et que le rendu soit comme je le ressens. J’ai une vision assez spécifique de mes photos, je ne fais pas dans la technique mais plutôt dans l’émotion que peut procurer un cliché, un moment de vie. Et c’est cela que je veux transmettre. Faire voyager les gens à travers mes photos et des voyages qui me sont propres. Je donne quelques pistes pour organiser soi-même ses voyages aussi, mais je préfère raconter des histoires, mes voyages tels qu’ils ont été, plutôt que de me transformer en guide de voyage classique. Lonely & le Routard font ça bien mieux que moi.

Des milliers de followers, des articles soignés, des bons plans et des jeux concours, au final un simple blog se transforme en une activité professionnelle à part entière ? 

Je ne dirais pas mieux ! À la base ce simple « passe-temps » est devenu beaucoup plus que je ne l’espérais… ça devient même assez compliqué de tout gérer, mais j’essaie de faire ça au mieux, en faisant en sorte que ça reste une passion, et un loisir. J’ai un travail à plein-temps dans lequel je fais pas moins de 39h par semaine, donc allier les deux se transforme vite en une double-vie super organisée, cela demande beaucoup d’investissement et de travail, le soir et les week-ends. Le travail de blogueur consiste à prendre et éditer des photos, les mettre en ligne, écrire des textes (le plus long et le plus compliqué quand on a peu de temps pour s’y adonner) mais ce n’est pas tout, il faut répondre aux emails d’agences, de gentils lecteurs, aux commentaires, faire sa promo, suivre ses statistiques, il y a tout un travail de community management conséquent qui se cache derrière tout cela, et ça peut vite devenir compliqué à gérer quand ceci n’est pas notre activité professionnelle principale.

Tu as d’ailleurs participé au salon “we are travel” qui a réuni les blogueurs de voyage durant plusieurs jours, belle expérience ? 

Super expérience, le salon des blogueurs de voyage est une expérience très intéressante et enrichissante, puisque l’on assiste à des conférences, on rencontre des blogueurs et des professionnels du tourisme. Cela m’a appris beaucoup de choses sur ma manière de gérer mon blog, et dans ma communication. Sur l’importance des réseaux sociaux, et des relations avec les offices de tourisme et acteurs du tourisme.

Des projets de voyage pour 2016 ? fais nous rêver !

Top secret !
À vrai dire pour le moment, je ne rêve que d’une chose, retourner en Asie. Donc on réfléchit à notre grand voyage de 2016 sur le continent asiatique mais pour le moment rien de défini.
J’ai plusieurs idées pour un séjour en Europe au printemps, mais le plus dur sera de choisir. La Croatie, Lisbonne, ou encore Copenhague me tentent bien, mais je ne peux vraiment pas dire pour le moment là où mon cœur (et mon portefeuille surtout) décidera de m’emmener. À suivre…… 😉

 

 

www.onmyway.fr